Mieux-être au travail

Être Mieux que bien au Travail c'est possible, n'attendez plus !

Un  salarié épanoui est un salarié rentable

Un salarié rentable  n’est pas forcément Épanoui !!

Oser aller plus loin !

le coût global du stress au travail sur une année plus de 3 milliards d’euros.  INRS  (dépenses de soins, celles liées à l’absentéisme, aux cessations d’activité et aux décès prématurés)

un sondage CSA a relevé que 72 % des salariés sont stressés au travail

Une entreprise compte plus de 6 jours  d’absences  par an et par salarié

90% des problèmes d’entreprise sont liés à l’humain

Seuls 9% des salariés en moyenne se sentent véritablement engagés, c’est-à-dire croyant en leur mission et en leur entreprise. Un employé totalement engagé fait preuve d’enthousiasme vis-à-vis de son travail et se sent complètement impliqué. Il n’hésitera pas à faire des efforts supplémentaires pour garantir la satisfaction des clients, transmettre son enthousiasme et s’assurer du succès de son équipe.

65% ne se sentent pas engagés, l’employé partiellement engagé fait le minimum pour s’en sortir, se concentre sur les tâches en cours et apporte peu de valeur ajoutée.

26% sont activement désengagés sois trois fois plus que ceux qui sont engagés. L’employé désengagé démontre une certaine négativité au travail et dévalorise les actions des autres, avec le risque d’instaurer une ambiance nocive sur le lieu de travail.

« A la fin, ce qui compte n’est pas les années dans notre vie, mais la vie dans nos années » – Abraham Lincoln

Le salarié est le bien le plus précieux de l'entreprise.

Issu des plus grandes multinationales au monde combien de fois j’ai entendu ces remarques :  “Mon chef est nul“, “Je suis submergé(e) de travail”, “Mes collaborateurs sont paresseux“.

Ressenti par un grand nombre de salariés, ce malaise professionnel (Mal Être)n’est pas insurmontable. Je vous propose de chercher vos propres solutions, sans attendre que le monde de l’entreprise évolue. Je vous aide ainsi à comprendre les rouages sous-jacents à vos comportements, à vous montrer constructifs dans les situations délicates, à mieux communiquer et enfin à nous accepter et à accepter les autres dans leurs différences. Afin de retrouver enthousiasme et sérénité au travail.

Est surtout prendre plaisir à faire ce que vous faite !

La motivation au travail

L’employé désengagé évolue vers un état plus positif

L’employé évolue d’un comportement plus positif vers le sentiment d’être valorisé

Désengagé  → Engagé

L’employé valorisé évolue vers le sentiment d’être réellement impliqué

L’implication est si forte que l’employé devient enthousiaste et son enthousiasme est communicatif dans l’entreprise

L’employé acquiert un sentiment d’appartenance et devient un bâtisseur engagé, responsable du retour sur investissement

Chaque salarier est unique

Favoriser son potentiel, valoriser sa santé physique et mentale, intégrer des pratiques permettant d’équilibrer travail et famille, susciter le sentiment d’appartenance

1- La gentillesse n’est pas une faiblesse

Vous connaissez sans doute les expressions “Gentil n’a qu’un oeil” ou “Trop bon, trop c…” ? Ces “proverbes” montrent bien que la gentillesse est une qualité trop souvent dévalorisée, dans la vie de tous les jours et peut-être plus encore dans l’univers impitoyable du travail… 

Et pourtant, loin d’être naïf ou faible, le gentil fait preuve d’une force généreuse et éclairée. Si l’on en croit Emmanuel Jaffelin, la gentillesse en entreprise comme ailleurs n’est pas un signe de faiblesse mais de noblesse d’esprit. 

Elle témoigne de la volonté d’entretenir les relations humaines au sein de l’entreprise, ce qui devrait être l’une des préoccupations de tout bon manager… 


2- Nous passons l’essentiel de notre vie au travail

Pour la plupart des employés, les heures passées au travail représentent l’essentiel de la journée. Si l’atmosphère y est invivable ou peu épanouissante, comment l’entreprise pourrait-elle bien fonctionner ? 

De plus en plus de gens aspirent à une autre vision du travail, qui ne serait pas que contrainte, productivité et/ou ennui. 

Les salariés sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à choisir leur entreprise en fonction de critères qui ne sont plus seulement économiques (le salaire) mais aussi humains (le cadre et les conditions de travail, l’ambiance et/ou la philosophie de la société). 

Selon Emmanuel Jaffelin, la gentillesse en entreprise est l’un des facteurs essentiels du vivre ensemble et peut contribuer à donner du sens au travail et à rendre une entreprise beaucoup plus attractive. 


3- Des salariés épanouis sont plus productifs

Bien sûr, la vocation première d’une entreprise est de produire de la richesse et pas de rendre ses salariés heureux… 

Mais en fait, l’un n’empêche pas l’autre ! Bien au contraire. 

Une entreprise qui met ses salariés sous pression par un management “à la dure” n’obtiendra pas de meilleurs résultats. 

En revanche, plusieurs études récentes prouvent que des salariés heureux, épanouis dans leur environnement professionnel, sont plus productifs

En d’autres termes, la gentillesse en entreprise est une stratégie payante et les employés rendent au centuple à leur entreprise ce qu’ils reçoivent d’elle. 


4- Gentil au travail, ce n’est pas si compliqué

Si les arguments énoncés plus haut vous ont convaincu de l’intérêt d’un management plus humain, vous vous demandez peut-être comment adopter la gentillesse en entreprise… 

Pour un manager, cela signifie surtout être à l’écoute de ses salariés et favoriser la création de liens entre les personnes. 

Le tissu social et la convivialité sont de vraies forces pour des équipes qui doivent travailler ensemble. 

Pour les employés, être gentils, c’est tout simplement rendre service à quelqu’un qui le demande, ne pas ignorer les remarques et les demandes des autres. Bref : être solidaires et pas solitaires ! 

Le salarié est le bien le plus précieux de l'entreprise.

Issu des plus grandes multinationales au monde combien de fois j’ai entendu ces remarques :  “Mon chef est nul“, “Je suis submergé(e) de travail”, “Mes collaborateurs sont paresseux“.

Ressenti par un grand nombre de salariés, ce malaise professionnel (Mal Être)n’est pas insurmontable. Je vous propose de chercher vos propres solutions, sans attendre que le monde de l’entreprise évolue. Je vous aide ainsi à comprendre les rouages sous-jacents à vos comportements, à vous montrer constructifs dans les situations délicates, à mieux communiquer et enfin à nous accepter et à accepter les autres dans leurs différences. Afin de retrouver enthousiasme et sérénité au travail.

Est surtout prendre plaisir à faire ce que vous faite !

  • Seuls 9% des salariés se sentent véritablement engagés
  • 65% ne se sentent absolument pas engagés
  • 26% sont complètements désengagés, soit fois 3 plus que ceux qui sont engagés

Contactez-nous dès maintenant

Vous souhaitez davantage d’informations concernant le Mieux Être au Travail réalisées par Effleur de vie sur la France et pays francophone  Contactez le Centre du Mieux Être au 06.89.33.18.91 ou au 09.70.35.33.11.